26 mars 2017

La Régionale réussit son passage à l'heure d'été

Descendue à la troisième place du classement de la poule B après son revers à Montreuil, la Régionale retrouve le gymnase Chastanier pour une série de 3 matchs à domicile.
Pas épargnés par les blessures et autre forfaits, les Shocks alignent 2 lignes contre 11 joueurs pour Breuillet, battu 8-2 au match aller dans une victoire qui fut longue à se dessiner.

Et le match du jour commence de la même manière avec une possession du palet à l'avantage des locaux mais un score qui ne bouge pas.
Sur l'un de ses nombreux tirs côté droit, Anthony manque le cadre mais c'est renvoyé par la balustrade sur Juju côté gauche, qui reprend instantanément mais trouve le poteau.
A 6'53, Breuillet est pénalisé pour crosse HAUte mais les Shocks ne marquent toujours pas et manquent même de se faire surprendre en contre. Une supériorité numérique pas concrétisée, des actions trop individuelles pour mettre en échec une défense solide: à 9'46, les Shocks prennent un temps mort pour recadrer tout ca.
C'est finalement Yann LC qui ouvre le score, 16'46, 1-0.
A 17'12, Breuillet prend un temps mort mais est ensuite pénalisé à 19'02 pour TREbucher.
Le 4 contre 3 durera exactement 8 secondes: tir de Yann M côté gauche, Juju en pointe dévie le palet dans le but. 19'10, 2-0.
Plus aucun but ne sera marqué avant la mi-temps. Sur un tir contré, le palet monte en cloche, retombe et roule devant le but des visiteurs mais ne rentre pas. Breuillet construit et sort de son camp rapidement, mais ne parvient que rarement à s'approcher dans de bonnes condition des buts de Christopher, qui aligne les arrêts mitaine.

A la mi-temps les blancs sont devant mais de peu.

La deuxième période commence mieux avec dès le premier shift une attaque de Yann LC qui fonce au but, tire côté droit et retrouve son palet au fond des filets. 25'53, 3-0.
Puis plus rien pendant 10 minutes malgré une ligne d'avants Damien-Yann LC qui tourne à plein régime.
Un peu trop de précipitation, des palets perdus au milieu de terrain multiplient les sollicitations sur Christopher un peu gêné par sa jambe.
35'15, nouveau temps mort pour les Shocks, puis du mieux dans l'organisation offensive qui passe par les arrières: Colin sert Juju qui marque de près. 37'03, 4-0.
Breuillet prend un temps mort et reste dans le match, avec des actions qui insistent sur le but de Christopher.
Colin est une nouvelle fois passeur pour, Juju qui marque de loin. 44'00, 5-0.
Mais Breuillet continue à jouer et pousse le long de la bande: les Shocks sont pénalisés pour TREbucher à 47'08.
Les noirs font tourner le palet pendant la supériorité: l'arrière gauche sert l'avant droit qui avance vers le but et d'un revers marque au plafond. 48'55, 5-1.

Les Shocks gèrent bien la fin de match pour l'emporter finalement 5-1.

Merci à Olivier pour l'arbitrage, Carole et Nico pour la table de marque et Alessandro pour le coaching.

Prochain match le dimanche 9 avril avec la réception de Gennevilliers 1.

  • Articles associés

  • 01 05

    Retour TNP

    • Evenement

    Les jeunes poussins ont cette année encore participé au Tournoi National Poussin qui se déroule en ouverture des carrés finaux de la Coupe de France.

    En savoir plus