Le matériel roller

29 août 2017

Le matériel en roller

Pour être pratiqué en toute sécurité, le roller nécessite un minimum de matériel. Vous pourrez trouver la majorité des protections à des tarifs peu onéreux dans les grandes surfaces spécialistes du sport.

Pour pouvoir patiner...
- Rollers : ceux-ci peuvent être en ligne ou traditionnels (souvent appelés "quad"). Selon votre pratique, les rollers se déclinent en plusieurs types: souples et confortables avec des roues de taille moyenne pour les longues randos, plus rigides et vifs, plus courts pour le freestyle et la balade urbaine, plus bas avec de longues platines et de grandes roues pour la performance enduro ou vitesse...
Le choix est vaste. Pour débuter dans nos cours nous vous conseillons des patins de fitness suffisament rigides au niveau de la cheville, avec des roues de taille moyenne (80mm) et une dureté moyenne (82A), et une platine de taille relativement courte afin de rester maniable: évitez que l'axe de la roue avant dépasse du bout de la chaussure. De tels patins seront suffisament passe-partout pour vous permettre d'apprendre et vous permettre de maitriser les bases. Vous pourrez ensuite, si vous le souhaitez, évoluer des patins plus spécialisés en fonction de la pratique recherchée.

Les protections :
- Casque : Le casque est indispensable car les chutes sont nombreuses, y compris pour les patineurs expérimentés. Les chutes qui se terminent par un choc de la tête restent rares mais graves de façon quasi-systématique. Un casque de cycliste est suffisant pour la grande majorité des pratiquants.

- Genouillères : La majorité des chutes se terminent sur les genoux, d'où l'importance de les protéger ! Les genouillères doivent tenir en place sans glisser après quelques coups de patins. Veillez donc à ce qu'elles soient bien ajustées, et préférez les genouillères munies de "chaussette" en plus des bandes velcro habituelles. Elles sont certe plus chaudes mais le maintien est bien meilleur.

- Coudières: les coudes font également partie des victimes des chutes. Toute comme pour les genouillères, les coudières doivent être bien ajustées et les modèles avec "chaussette" offrent un meilleur maintien.

- Protège poignets: souvent délaissés par les débutants, les protèges poignets sont pourtant des éléments de protection indispensables. En effet, les traumatismes des poignets sont nombreux lors des chutes sans protection car nos réflexes nous commandent de tente de nous recevoir sur les mains. La plupart des protèges poignets sont de bonne facture et protègent correctement à condition qu'ils soient bien ajustés.

Les packs genouillères/coudières/protège poignets...
Les enseignes sportives proposent depuis plusieurs années des packs contenant le trio genouillères/coudières/protèges proignets. Les avantages sont nombreux: prix souvent attractifs, esthétisme, simplicité, et même, pour certains, sac de rangement. Cependant, il y a un inconvénient majeur: ces packs sont faits pour des personnes de corpulence "moyenne" et sont rarement adaptés pour toutes les protections: par exemple, les genouillères seront peut être de la bonne taille, mais les coudières trop petites et vous ferons mal, et les protèges poignets trop grands et vous nagerez dedans. Chacun a une morphologie différente: ce type de pack est donc rarement adéquat. L'achat de protections de façon individuelle offre un plus large choix de tailles et vous permettra de trouver votre bonheur plus facilement pour un tarif à peine plus cher.
Si toutefois vous souhaitez prendre un pack, nous vous conseillons de bien essayer chaque protection en magasin pour trouver le meilleur compromis.